Kengred gant Gael ha Coline, An douar evit an holl !

Publié le par Gwennao

logo.png

 

KENGRED GANT GAEL HA COLINE
AN DOUAR EVIT AN HOLL !

Breizhistance IS Bro-Dreger apporte son soutien total à Gael et Coline dans leur combat contre la SAFER et contre ce système de répartition des terres qui dépossède le peuple breton de son droit inaliénable à vivre et travailler au pays.

 

En cassant systématiquement tout projet qui sort de la logique agricole capitaliste, du volume à tout prix, de la monoculture intensive et de l’agrandissement d’exploitation déjà surdimensionnée, la SAFER relaie les choix politiques de l’Europe libérale, assujettie à l’OMC et au FMI, en matière d’agriculture et d’aménagement des zones rurales.

En empêchant l’accès au foncier aux jeunes non issus du monde paysan et porteurs de projets « alternatifs » aux logiques des firmes et des barons locaux du modèle productiviste, la SAFFER et son alliée la FDSEA accélèrent la destruction du tissu social breton et de notre environnement : lorsqu’il est question d’agrandissement  de porcherie et donc d’accaparement du foncier pour des surfaces d’épandage de lisier, la SAFER répond toujours positivement comme on a pu le constater à Trébrivan avec la gigantesque « maternité » porcine contre l’avis de la population locale, ou alors lors du vote de l’amendement « Le Fur » qui facilite les agrandissements à l’encontre de toute logique environnementale et sociale.

Depuis 50 ans nous subissons les dégâts causés par un choix délibéré d’agriculture intensive, productiviste et polluante : «  casse du tissu social rural avec prolétarisation des enfants de paysans dans les usines agroalimentaires du secteur dans des conditions de travail lamentables et sous-payées, pollution des sols, des eaux, de l’air et bien sûr des denrées alimentaires, exode rural vers les grands centres urbains, démolition de l’habitat rural d’où problèmes de logement pour la jeunesse… ».

Le projet d’installation de Gael et Coline en élevage de brebis laitières, de transformation et vente directe de fromage prend le contre-pied de cette logique et entre complètement dans l’évolution que doit entreprendre l’agriculture bretonne. Il va dans le sens des préoccupations légitimes du peuple breton de reconquête de son environnement et de son modèle social.

Nous le voyons bien, Gael et Coline, de par le refus de leur accorder les terres de Ti Losquet, sont les victimes malgré elles du système capitaliste français. Le Grenelle de l’environnement a été une grande farce, le refus de la SAFER et la satisfaction de la FDSEA le montre bien.

 

Il est temps de rentrer en résistance contre ce modèle autoritaire français qui privilégie toujours les plus gros et les plus polluants.

Partageons les terres et les richesses, pas les nitrates ni la misère !
Ensemble construisons une Bretagne libre, socialiste et respectueuse de l’environnement.

Publié dans Politique-Syndicalisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laurent 07/07/2011 12:19



Bonjour,

Je vous écris car je trouve votre blog super sympa et j'aimerais vous proposer un échange de liens avec le mien qui parle de photos de nature (http://laurent-even-photos.over-blog.com).

Si cet échange de liens vous intéresse, faites-le moi savoir, votre lien-texte se trouvera sur la droite de mon blog (dans le module liens) !

Merci, bonne journée... ;-)



Joelaindien 15/06/2011 21:32